L’autisme

L’autisme est un trouble grave du développement de l’enfant qui a des conséquences pour le reste de la vie et dont les causes sont biologiques, génétiques et multifactoriel. Il apparaît avant l’âge de trois ans, affecte la communication ainsi que l’interaction avec les autres personnes et avec l’environnement.

Il se manifeste par un comportement spécifique. L’autisme ne se guérit pas, mais une prise en charge précoce et adaptée permet une nette amélioration du dévelopement.

L’autisme est un syndrome, c’est-à-dire une association de plusieurs symptômes, signes ou anomalies. Il fait partie d’un ensemble de désordres qui sont connus sous le terme de « Troubles du spectre autistique » Le terme générique TSA englobe un éventail d’affections dont les manifestations et la gravité peuvent beaucoup varier et qui ont en commun certains traits essentiels, notamment :

  • Des altérations du langage et de la communication, par exemple un retard ou une absence du développement du langage verbal, des pertes de langage, ou encore un usage répétitif de mots ou de phrases (écholalie). Les personnes souffrant d’autisme comprennent et interprètent différemment ce qu’on leur dit ou ce qui leur arrive.
  • Des altérations de la réciprocité dans les interactions sociales, par exemple des particularités dans le contact visuel, dans les mimiques ou la gestuelle. Les personnes atteintes d’autisme ne manifestent souvent que peu d’intérêt à l’égard des autres et lorsqu’elles s’y intéressent, elles le font de façon inadaptée et étrange.
  • Un caractère restreint et répétitif des comportements dans le jeu, les centres d’intérêt et les activités : par exemple, les personnes autistes s’opposent fréquemment à toute forme de changement. Quand elles en sont capables, elles préfèrent un travail répétitif. Il leur faut un cadre de vie stable. Les enfants n’ont que peu ou pas d’intérêts pour participer aux jeux. Ils ne jouent pas à faire semblant (jouer à la marchande ou à la poupée). Souvent, leurs préoccupations portent spécialement sur des détails et il leur est difficile de saisir une situation dans sa globalité. Les notions abstraites leur sont étrangères.

Selon la classification de l’OMS, l’autisme est un trouble neuro-développemental.
La classification du DSM 5 (manuel de classification US) a fait disparaître la notion de psychose. On parle aujourd’hui de TROUBLE du SPECTRE AUTISTIQUE ou TSA .

Défendre les droits et intérêts des personnes atteintes d’autisme est devenu une nécessité : un enfant sur 88 naît chaque année avec une forme d’autisme, 4 garçons pour 1 fille